Trackball optique Expert Kensington

Le trackball optique expert kensington est le premier périphérique que j’ai testé personnellement pour remplacer ma vieille souris, à l’époque où je souffrais de douleurs dans l’index et le majeur. La première impression est très positive : presque pas de temps d’adaptation, une bonne précision de pointage à l’écran, et l’index et le majeur sont enfin libérés de leurs clic incessants. En effet ce sont ces doigts, en même temps que l’auriculaire et l’annulaire, qui servent maintenant à contrôler la boule centrale et donc à déplacer le curseur. Le clic gauche est assuré par le pouce, le doigt le plus puissant de votre main. Peu de problèmes de tendinite de ce côté-là donc.

Le clic droit est assuré par l’auriculaire, placé naturellement au-dessus du bouton idoine. Ce trackball étant équipé de quatre boutons, il en reste donc deux que vous pouvez paramétrer à votre guise. Couramment, l’un des boutons est utilisé comme raccourci de la touche « précédent » dans firefox, et l’autre sert à ouvrir un lien dans un nouvel onglet. Ces deux raccourcis font gagner du temps à ceux qui surfent beaucoup sur Internet, mais suivant vos besoins et les utilisations privilégiées que vous faites de votre ordinateur, vous pourrez changer ces raccourcis.

Le trackball kensington est également muni d’une molette de défilement (autour de la boule sur la photo) qui vous permet de faire défiler vos fenêtres sans avoir à cliquer. À la différence des molettes de défilement des souris classiques, celle-ci se manipule en formant une pince avec le pouce et un autre doigt, et n’entraîne donc pas les contraintes qui s’exercent sur l’index en temps normal. Cette fonctionnalité m’a réellement soulagé les premières fois où j’ai utilisé ce périphérique.

Enfin, ce trackball est muni d’un repose poignets amovible, qui devra tout de même être surélevé légèrement si vous souhaitez que vos membres soient dans la meilleure posture possible.

Inconvénients : si vous souffrez de douleurs aiguës dans les doigts, vous risquez peut-être d’être un peu déçu par ce trackball. C’est l’expérience qu’il m’a personnellement été donnée de vivre. En effet, bien que beaucoup moins sollicités, l’index et le majeur continuent de travailler pour déplacer la boule. Le fait que le trackball soit fixe sur votre espace de travail incite également à n’utiliser que les doigts et le poignet pour déplacer le curseur, et non pas tout l’avant-bras . Les douleurs que vous avez aux doigts pourraient donc être diminuées mais se maintenir tout de même. Cela dit, cet inconvénient n’en sera pas un pour ceux qui souhaitent se doter d’un trackball à titre préventif, et qui n’ont pas encore de douleurs au doigt. Pour ma part, je me suis reporté sur la souris ergonomique 3M.

Et vous, avez-vous déjà testé ce trackball optique Expert Kensington ?

Si oui, qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à laisser vos impressions par un commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>