Pièce de travail

Les douleurs que vous ressentez lorsque vous souffrez d’un syndrome de la souris proviennent de contraintes environnementales ayant placé votre corps dans des positions pour lesquelles il n’est pas adapté. Ces positions pour lesquelles il n’est pas adapté sont douloureuses. Mais ce serait une erreur de croire que votre environnement se limite à votre siège, votre bureau et votre ordinateur. La pièce entière dans laquelle vous travaillez doit également être prise en compte.

C’est pourquoi vous trouverez sur cette page quelques conseils pour bien aménager votre pièce de travail, la rendre la moins stressante possible et la plus agréable à vivre.

Trouvez l’éclairage adéquat.

Une source de lumière trop brillante peut causer des reflets sur votre écran, entraîner des douleurs oculaires, des maux de tête, et vous contraindre à adopter des postures douloureuses pour corriger une vision déficiente. L’obtention d’un éclairage parfait est une tâche complète et délicate, mais l’application de quelques-uns des conseils suivants devrait vous permettre de travailler dans une pièce à l’éclairage déjà convenable.

  • S’il y a une fenêtre dans votre bureau, placez votre ordinateur perpendiculairement à celle-ci. Le dos à la fenêtre, vous auriez le reflet de la lumière extérieure sur votre écran. En face de la fenêtre, vous seriez directement ébloui par la lumière du dehors. La lumière directe provenant de la fenêtre se réfléchit de toute façon sur les murs et les objets de la pièce, et vous éclaire de façon indirecte.
  • Installez vos lampes de façon à ne jamais apercevoir directement l’ampoule. Des lampes de bureau avec abat-jour ou des néons fixés au-dessus de votre poste de travail sont efficaces. De la même façon que pour les fenêtres, placez votre écran de façon à ne pas apercevoir le reflet des lampes dedans.
  • Pour minimiser l’éblouissement, installez-vous dans une pièce à la couleur neutre et mate.
  • Pour minimiser l’éblouissement, utilisez les volets ou persiennes présents à vos fenêtres ; installez-en s’il n’y en a pas.
  • Ne travaillez pas dans le noir complet. Essayez de toujours garder au moins une lampe allumée, tant qu’elle ne provoque pas de reflets sur votre écran. La lumière émanant de votre écran est généralement insuffisante pour une vision qui ne fatigue pas l’oeil, et il convient d’augmenter la luminosité ambiante par une source externe de lumière.
Pièce de travail optimisée

Pièce de travail optimisée pour minimiser les reflets et les éblouissements.

Aération de votre pièce de travail.

L’aération de votre pièce de travail est importante pour votre confort mais aussi pour votre santé et votre productivité. Vous permettez ainsi une meilleure oxygénation de vos neurones, et restez alerte.

Essayez d’aérer votre bureau de temps à autre, ou faites en sorte que l’air y circule continuellement. Ne vous installez pas directement sous une bouche d’air conditionné qui soufflerait de l’air froid sur vous. De manière générale, éviter de travailler dans un bureau trop froid. Le froid n’est pas bon pour vos muscles et vos tendons. La frappe au clavier et l’utilisation de votre souris est une activité physique comme une autre, même si elle se limite aux muscles de vos membres supérieurs. La température est donc un facteur à prendre en compte au moment de faire marcher vos muscles, comme pour tout sport.

Environnement peu stressant.

Aménagez votre environnement pour qu’il soit le moins stressant possible. Le stress est un facteur de risque important dans l’apparition de troubles musculosquelettiques.

Concrètement, vous êtes le mieux placé pour savoir ce qui vous stresse, et ce qui vous déstresse. Cela peut aller de l’acquisition d’un poste de radio pour écouter de la musique en sourdine à l’achat de plantes vertes. Si vous travaillez avec d’autres personnes, occupez le bureau de celles qui vous stressent le moins (pas toujours facile à faire…).

Si vous avez d’autres conseils d’aménagement d’une pièce de travail pour rendre les heures passées devant l’ordinateur moins pénibles, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous.

5 Responses to “Pièce de travail”

Read below or add a comment...

  1. Lola says:

    Merci pour cet article fort intéressant.
    Cependant, recommander une lumière au plafond tel que le néon ne me semble pas adéquat. La lumière du néon est puissante, très vive et provoque des migraines. Je pense que la lumière de dehors ainsi qu’une lampe de bureau bien orientée sont mieux pour les yeux…

  2. Patrick says:

    Et aussi pensez à mettre des petits stores ou des rideaux, c’est tout simple mais cela fait une grande difference, le fait de tamiser la lumière adouci l’agressivité de la lumière.

  3. Flo says:

    Le problème c’est qu’au travail, on n’a généralement pas le choix, ni pour la position, ni pour les collègues. Quand au stress… moi c’est sûr, dès que j’ai une période particulièrement stressante au travail, la tendinite revient. À se demander si ce n’est pas le principal facteur de l’augmentation de ce genre de troubles chez les informaticiens (la souris est utilisée depuis pas mal de temps, mais le travail est devenu vraiment hyper stressant du fait de la pression des clients et des méthodes de management).

  4. BOSSIERE says:

    Mon poste de travail est face à la fenêtre et je n’éprouve aucune fatigue. J’ai néammoins pris quelques précautions:

    – Ecran bien dans l’axe.

    – Règlage de la luminosité et du contraste pour avoir l’équivalent d’une feuille de papier.

    – Ecran avec une surface satinée (non brillante).

    – Clavier et souris noirs pour éviter les reflets.

Laisser un commentaire

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*