Frappe au clavier

Changer la façon dont vous tapez au clavier peut s’avérer très efficace si vous souffrez de douleurs à la main ou au poignet. Cela peut aussi ne pas être suffisant : n’hésitez pas à consulter notre guide d’achat d’un clavier ergonomique si vous pensez que votre matériel est à l’origine de vos maux.

Surveillez vos poignets

Comme évoqué dans les postures recommandées, votre poignet doit toujours rester dans l’alignement de votre avant-bras. N’utilisez pas les cales arrière de votre clavier qui permettent de le surélever : cela entraîne une cassure verticale du poignet extrêmement dangereuse. Au contraire, gardez un clavier le plus horizontal possible voire légèrement incliné vers l’arrière, pour assurer l’alignement de vos poignets avec vos avant-bras.

Ne faites pas reposer vos poignets sur un quelconque support lorsque vous tapez. Vos mains doivent flotter en l’air, se déplaçant agilement sur l’ensemble de la surface du clavier, guidées par votre bras entier pour atteindre les touches les plus éloignées. Si vos poignets sont posés sur un support, vous ne faites travailler que les petits muscles du poignet et de la main pour bouger, et des extensions sont alors nécessaires pour atteindre les touches les plus reculées. Les repose-poignets ne doivent pas être utilisés au moment de la frappe, mais uniquement lorsque vous ne tapez pas. Vous pouvez néanmoins vous en servir pour faire reposer la paume de vos mains si vous en avez de grandes.

Evitez les extensions de doigts

Utilisez vos deux mains pour faire des combinaisons de touches. Pour taper par exemple un “j” majuscule (“J”) , appuyez sur “contrôle” (touche “Ctrl”) avec l’index de votre main gauche et sur “j” avec l’index de votre main droite. Vous devez absolument éviter toute extension des doigts. Si vous tapez des dix doigts (“à l’aveugle”, en ne regardant que l’écran), vous devez avoir l’habitude d’utiliser le petit doigt pour appuyer sur la touche retour, ou la touche entrée. Vous utilisez alors le doigt le plus faible de la main pour faire une extension répétée des centaines de fois par jour. C’est une contrainte matérielle néfaste qui peut être contournée en utilisant des claviers ergonomiques où la disposition des touches a été repensée, comme comme sur le clavier Typematrix par exemple.

Frappe à dix doigts

Taper avec les dix doigts n’est pas forcément une solution pour diminuer les risques de blessures, puisque comme on vient de le voir cette frappe s’accompagne souvent d’extensions exagérées des doigts. Une frappe utilisant uniquement l’index de chaque main, où le travail de déplacement est effectué par l’ensemble du bras sera beaucoup moins éprouvante pour les articulations. Cependant, l’utilisation d’un clavier ergonomique adapté permet de conserver son efficacité de frappe sans sacrifier dans le même temps sa santé.

Une solution supplémentaire très intéressante pour les frappeurs à l’aveugle consiste à utiliser une disposition de touches différentes sur le clavier. En effet, la disposition classique en azerty de nos claviers est un héritage des anciennes machines à écrire sur lesquelles il fallait séparer au maximum les touches les plus utilisées pour éviter l’entremêlement des tiges de fer servant à la frappe. Le décalage vertical des touches sur votre clavier trouve également son origine dans cette explication. Évidemment, ces contraintes n’ont plus lieu d’être maintenant que les tiges de fer mécaniques ont été remplacées par des tiges composées d’os, de muscles et de tendons. Des dispositions de touches adaptées à la langue française (reprenant les lettres les plus usitées sur la rangée du milieu) comme le bépo vous feront gagner en sécurité mais également en rapidité.

Enfin, n’hésitez pas à abuser des raccourcis clavier. Il en existe dans quasiment tous les programmes, apprenez au moins ceux des programmes dont vous vous servez le plus, notamment ceux de votre navigateur internet.

7 Responses to “Frappe au clavier”

Read below or add a comment...

  1. Bépo projet says:

    Bonjour.

    Bépo n’est pas mon site.
    En revanche, l’apprentissage permet de respect les accents de la langue française.
    L’organisation des touches tient compte de la langue.
    Au niveau ergonomique, il y a un gain de confort.

  2. Patricia says:

    J’ai des amis qui sont passés en clavier dvorak ( dvorjack ou un truc dans le genre ), d’après eux ça aide, je suis encore en azerty car j’utilise un portable ,mais je compte bien acheter un clavier externe pour tester pendant quelques mois.

  3. le defenseur says:

    comme dans toute chose, il y a une autre face; d’abord il faut savoir s’arrêter aprés 2 h d’ordinateur avec internet ou pas, c’est comme quand on conduit une voiture. Il faut savoir que si les champions comme les Fangio, Ascari, ou Clark mettaient des gants , c’est pour éviter les ampoules à la main droite ! quand les vitesses étaient manuelles, il fallait ” accrocher “les rapports, maintenant ils appuient sur un bouton c’est plus l’art du pilotage, c’est de la technologie ! L’autre face, ou l’autre côté: se servir de la main gauche, attention pas pour conduire, seulement pour la commande d’utilisation de l’ordinateur la célèbre souris . Donc les gauchers changeront de main avec la droite … merci beaucoup .

    • Sido says:

      Bah non les gauchers gardent la souris à gauche puisque c’est pour se centrer rapport au clavier lettre puisque le pavé numérique qui lui reste à droite. C’est pour ne pas se tordre les poignets.

  4. What’s up, I desire to subscribe for this webpage to get latest updates, therefore where can i do it please help.

  5. What you need to have is willpower to become taught how to create income generating blogs and keep your
    company stable. Readers will move towards other blogs, that can help them complete their requirements.

    In internet affiliate marketing, website visitors to some website is driven from another website
    or from email.

Laisser un commentaire

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*