Présentation

Le syndrome de la souris regroupe l’ensemble des troubles musculosquelettiques apparus consécutivement à l’utilisation d’une souris d’ordinateur, et d’un ordinateur plus généralement (définition incluant les douleurs dues à la frappe et à la vision sur écran).

Les troubles musculosquelettiques, de façon générale, apparaissent après des mouvements répétitifs, un effort excessif ou des positions articulaires extrêmes, et se traduisent par des dommages et douleurs au niveau des tissus mous (muscles, tendons et nerfs). Ce terme fourre-tout peut donc refléter une variété impressionnante de pathologies, différentes par leurs origines, leurs distributions et leurs manifestations.

Le syndrome de la souris, cas particulier de trouble musculosquelettique, n’est pas non plus une pathologie mais un ensemble de pathologies diverses et variées. C’est notamment pour cette raison qu’il est important de prendre rendez-vous avec votre médecin dès les premières douleurs afin de déterminer la pathologie exacte dont vous souffrez, afin d’adapter au mieux le traitement.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes ressentis par les personnes atteintes de tels troubles sont généralement très variables.

On recense par exemple :

  • des douleurs dans le cou, les épaules, les poignets ou les mains au moment de l’utilisation d’un ordinateur.
  • des raideurs, inconforts, tensions, endolorissements ou brûlures dans les doigts, mains, poignets, avant-bras ou les coudes.
  • des fourmillements, froideurs, douleurs nocturnes et engourdissements, notamment dans une zone autour du pouce.
  • une maladresse ou perte de force dans les mains.

La douleur dans les extrémités (doigts, paume, bras…) reste le premier avertisseur d’un trouble musculosquelettique. Cette douleur peut néanmoins être de différent type : brûlante, sourde ou aigüe. Elle peut également être locale (par exemple au niveau d’un seul doigt) ou diffuse (dans le bras entier).

Attention à ne pas négliger une douleur qui apparaîtrait localement ! Une douleur au niveau de l’index et du majeur s’est déjà vue transférée au niveau du pouce, puis du poignet et du coude, paralysant en quelques jours l’utilisation d’un bras.

Attention à ne pas uniquement surveiller les symptômes douloureux. Un syndrome de la souris peut manifester par des façons non douloureuses, comme une maladresse ou perte de force dans les mains (voir la liste ci-dessus).

Pourquoi ces symptômes apparaissent-ils ?

L’utilisation d’une souris d’ordinateur s’accompagne de gestes et postures qui peuvent être néfastes pour votre santé. La dangerosité du clic prête souvent à sourire, mais c’est oublier que cette action est répétée plusieurs centaines, plusieurs milliers de fois par jour. Voici quelques-unes des conséquences néfastes pouvant accompagner l’utilisation d’une souris et entraîner un syndrome de la souris :

  • sur-utilisation de certains muscles (clics à répétition, utilisation de la molette de la souris pour faire défiler l’écran, …).
  • contraintes maintenues constantes sur les tendons (comme par exemple lors du glisser-déplacer d’une fenêtre).
  • postures extrêmes des articulations (pour les doigts, notamment lors de la recherche de touches du clavier excentrées ; pour l’épaule, rotation importante pour aller chercher la souris à droite du clavier ; pour le coude, extension pour aller chercher la souris loin sur son support, …).

Quelles sont les régions touchées ?

Les principales régions corporelles concernées par le syndrome de la souris sont :

  • l’épaule
  • le poignet
  • le coude
  • la main et les doigts

De façon moins importante, les régions suivantes peuvent également être touchées :

  • les cervicales
  • l’avant-bras
  • le bras
  • les vertèbres dorsales
  • les vertèbres lombaires

Régions corporelles pouvant être atteintes d'un syndrome de la souris.

Régions corporelles pouvant être atteintes d’un syndrome de la souris.

L’utilisation de “syndrome du canal carpien” comme synonyme de “syndrome de la souris” est donc erronée : le syndrome du canal carpien ne concerne qu’une douleur au niveau des poignets due à la compression du nerf médian, et n’englobe pas l’ensemble des douleurs autrement distribuées.

Qui sont les sujets à risque ?

Potentiellement, tout utilisateur d’un ordinateur peut se retrouver un jour victime du syndrome de la souris.

Les utilisateurs passant beaucoup de temps devant leur écran pour leurs loisirs ou leur métier sont évidemment plus exposés que les autres.

Une étude d’Armstrong et al. (1994) identifie les arts graphiques, la conception assistée par ordinateur, la programmation et les travaux comptables comme tâches associées à une utilisation intensive de la souris. Les auteurs mentionnent le fait que même si ces tâches ne nécessitent pas le même nombre de répétitions que l’on peut trouver lors de la saisie de données, elles sont souvent effectuées par “des personnes hautement motivées incitées à travailler aussi vite que possible”, et constituent donc des tâches à risque.

Pascarelli et Quilter dressent quant à eux une liste des facteurs de risque possible. Vous avez plus de risques de développer un syndrome de la souris que l’individu lambda si :

  • votre posture devant votre écran est mauvaise.
  • votre technique de manipulation des périphériques est mauvaise.
  • vous utilisez un ordinateur plus que deux à quatre heures par jour.
  • vous avez un travail qui nécessite l’utilisation constante d’un ordinateur.
  • vous ne faites pas de fréquentes pauses.
  • vous ne faites pas d’exercice régulièrement.
  • vous travaillez dans un environnement stressant.
  • vous avez de l’arthrite, du diabète, ou une autre condition médicale sérieuse.
  • vous ne vous coupez pas les ongles.
  • vous avez une vie stressante, non saine et sédentaire.
  • vous pesez plus que vous ne devriez.
  • vous ne dormez pas bien.
  • vous êtes timide, et avez peur de demander des aménagements.
  • vous êtes trop sûr de vous, et ne croyez pas être à risque quand vous l’êtes vraiment.

Conséquences du syndrome de la souris

Bien souvent, vous aurez de grandes difficultés à continuer à taper au clavier ou manipuler votre souris. Dans certains cas, ce sera même tout simplement impossible. Certaines personnes mettent plusieurs années avant de pouvoir recommencer à taper normalement sur un clavier. Des personnes travaillant depuis des années sur un ordinateur envisagent de changer de métier tellement la douleur est insupportable. Certains étudiants voient leur diplôme repoussé d’un ou deux ans à cause de sévères troubles musculosquelettiques. […] Vous pouvez être réveillé la nuit par la douleur. Et même si vous parvenez à ne plus éprouver de douleurs au bout de plusieurs années, une utilisation d’un ordinateur pendant quelques minutes pourra les faire réapparaître et réduire vos efforts à néant.

Les répercussions ne se limitent pas à votre poste de travail. Les douleurs peuvent devenir handicapantes dans votre vie de tous les jours. Certains patients rapportent des difficultés à préparer leur nourriture, faire leur lessive, ouvrir une porte, écrire ou serrer des mains. D’autres n’arrivent plus à manger. D’autres encore font appel à leurs proches et collègues pour écrire leur courrier, signer des chèques à leur place !

Evidemment, ces conséquences font partie des pires que vous pourriez trouver. La plupart du temps, avec du repos et des soins adaptés à temps, vous arriverez à guérir. Mais si votre temps de guérison se compte en semaines, c’est que vous êtes déjà chanceux ! Quoi qu’il en soit, cela ne tient qu’à vous de le faire diminuer, ou, au contraire, augmenter. Négligez les douleurs naissantes, ne respectez pas les conseils de prévention basiques et vous pourriez bientôt venir allonger les listes présentes dans les deux paragraphes précédents…

59 Responses to “Présentation”

Read below or add a comment...

  1. yanouk says:

    etude convainquante, maintenant les solutions pour rectifier les problemes naissant avec l’index droit.merci d’avance.

    • claveek says:

      j’ai le même problème au doigt à gauche sur la main droite :)
      je n’ai pas modifié ma posture qui me semble ok, le gonflement est apparu depuis que j’ai un fauteuil de bureau avec accoudoirs en plastique dur, un peu en creux.
      je pense que cela cause une pression sur la partie externe du coude, d’où une inflammation quasi indolore d’un nerf ou plusieurs (médian? radial? cubital?).
      sans mesures correctives (parce que j’ai d’abord pensé à une allergie de contact) le gonflement fini par affecter les autres doigts de la main.
      jouer au tennis avant d’être remis (au moins 3 semaines) aggrave la situation.

      • claveek says:

        Nouvelle piste !!
        Fin d’une deuxième crise en 10 mois, je pense finalement à la goutte (ou pseudo goutte à déterminer selon ponction de liquide synovial). Cette pathologie se manifeste au niveau de l’extrémité laplus froide, généralement le gros orteil. Or pour un informaticien, il s’agit à mon avis de l’index de la main droite.
        source:

  2. Li-An says:

    Suite à des douleurs, j’ai testé le logiciel Mouseclick qui fait un click automatiquement à l’emplacement de la souris (par touche clavier ou en attente d’un temps défini). Ça peut bien soulager et ça gère tous les clics- droite, gauche, double clic.
    http://www.commentcamarche.net/download/telecharger-34083336-mouseclick
    Pour l’utilisation de la roulette dans les pages Web, je conseille plutôt de passer à la barre espace.

  3. Caro says:

    Moi, lorsque je tape au clavier il m’arrive d’avoir la main rouge avec les veins gonflées (parfois) mais surtout une sudtion importante dans la paume de ma main droite.
    Mon bras n’est pas gonflé et d’ailleurs, lorsque j’arrète de bosser avec la main, cà reient à la normale.
    Si c’était une trombose, celà resterait permanent, non?
    Il me semble que je travaille avec le coude sur la tble hors je pense que celà peut bloquer la circulation.
    Merci à vous;

  4. Je veus juste dire que ces positions qui provoquent une douleur insupportable qui ne cèdent pas aux médicament peuvent etre soulagées par un chiropracteur car ce sont des douleurs intercostales et celui ci vous les otera en 1 séances, a la rigueur une 2eme .Mais vous devrez trouver un support de coude ou tout autre moyen pour changer votre position si vous ne voulez pas les voir revenir au bout de 6 ou 8 mois.

  5. Patricia says:

    Je ne peu que vous recommander d’investir dans un ordinateur ultra rapide, prenez le plus cher qui soit, je me suis rendu compte que quand mon ordinateur était lent, j’avais tendance à mettre toute la tension sur la souris, et crisper ma main. Depuis que je n’ai plus à attendre que mon PC finisse sa tache, j’ai beaucoup mais alors beaucoup moins de tensions dans le bras !!!

  6. Picciotto says:

    Site formidable sur le descriptifs des symptômes de l’utilisation de la souris.
    Bien sûr il faut faire attention à sa posture, à la souris qu’on utilise mais on il faut revoir aussi l’utilisation de l’ordinateur qui est faite et optimiser celui-ci.
    Depuis trois ans, une petite société existe et intervient dans les sociétés pour diviser par deux le nombre de clics et le nombre de mètres parcourus par la souris.
    Cette solution peut prévenir et aider les personnes à mieux utiliser leur ordinateur.

  7. lili-souris says:

    Bonjour à tous, si vous etes sur cette page, c’est que vous etes comme moi, avec un syndrome de la souris… Enfin une appellation! vous m’en voyez fort contente, car c’est un peu comme une reconnaissance. Depuis mon 1er stage de 2 mois en entreprise j’ai eu des douleurs dans l’épaule droite. En gros depuis 10 ans, j’en souffre régulièrement. ça ne part que furtivement.
    A ce jour, je souffre de l’épaule depuis 6 mois. C’est handicapant dans la vie de tous les jours, avec des hauts et des bas. Pendant les bas, le fait de manger avec une fourchette est douloureux, faire la vaisselle, etc, j’en suis à réduire mes activités, économiser mon épaule… Bref la vie se réduit aussi… Pourtant je ne suis pas une lopette, au contraire (pour ceux qui ne connaitraient pas ce problème). J’en viens effectivement à me dire qu’il faut que je change de travail. En effet, j’ai peur que cela soit invalidant pour moi à la longue. Ma mère a aussi des problèmes d’épaule, je crois qu’il faut s’en prémunir au plus tot. Le risque est d’etre de plus en plus invalidé. Bref, bon courage à vous tous et merci pour tous ces petits conseils, qui sont très rares encore, dans notre monde 100% web ordi… Perso, je me résigne enfin à prendre ma souris de la main gauche, voir meme, prendre la souris de la main droite, mais placée à gauche en dessous du clavier… à voir… ce qui est sur c’est que quelques clic en position standard main droite, me relance des douleurs aigues pour plusieurs jours/ semaines. Il y a là un vrai problème de santé publique, et un réel défaut d’information!!!!!!!

    • david says:

      Je souffre également de l’omoplate droite depuis un projet qui m’a fait travailler pendant plusieurs heures d’affilées. je suis heureux de pouvoir enfin mettre un nom sur mon mal. là je suis passé à la main gauche

  8. Joky says:

    Bonjour à toutes et à tous,
    Je souffre depuis cela quelques années du Syndrome de la souris qui a fini par me faire opérer de la main gauche(poignet, 2 doigts à ressaut) 6fois et main droite (poignet,2doigts à ressauts plus canal carpien).
    A ce jour, après l’intervention à gauche j’ai des gênes telle que pas pouvoir porter des poids lourds, après pas mal d’effort, mon bras fatigue.
    A droite, c’est la même chose mais je suis mon mal en patience.
    Il y a une chose que je n’arrive pas à comprendre que l’on parle du Syndrome de la Souris mais il n y a pas de matériel adapté pour aider ces personnes en difficulté.
    De mon côté, on m’a aménagé mon poste de travail afin que je puisse travailler confortablement mais hélas, il n’y a rien qui à changer.
    Je demande à ceux et celles qui s’intéressent à ce genre de pathologie de puisse se pencher sur ce mal qui va devenir importantes puisqu à l’époque où nous vivons, tout le monde est penché à leurs tablettes, ordinateurs, téléphones….Que vont-ils devenir lorsque ce mal augmentera????
    J’ai tout essayé, repose-poignet mon chirurgien trouve cela INUTILE, Souris VERTICALE ca insiste à plus travailler le POUCE qui faut éviter de trop solliciter…..Que font les chercheurs et les ERGONOMES qui ne trouvent pas de solution à nos problèmes
    Merci de se pencher sur les problèmes de Troubles TMS…

  9. Phog says:

    Personnellement utilisant dans le cadre pro un pc pendant 8h/j avec beaucoup de déplacement de souri (pro-logiciel) j’ai “”investit”” dans une trackball. Apres 3h de familiarisation avec l’engin (perdre les vieille habitude la souris) ça va tout bien. Depuis je n’ai plus aucune douleur au poignet et tendon comme c’était le cas avant. (Tous sa pour seulement 20€)

  10. faBcn says:

    Salut tout le monde !
    Moi j´ai eu un tennis elbow entretenu par une utilisation intensive de la souris (logiciels de CAO, grahiques)…
    Même en arrêtant complètement le tennis, j’ai mis 2 ans pour m’en débarrasser ! Après le coude, ce sont l’avant-bras, le bras, l’épaule, le haut du dos…l’horreur…

    Je déconseille vivement la médecine classique (injections de cortisone) qui n’ont aucun effet sur cette pathologie, mais qui peuvent avoir de facheux effets secondaires sur la peau (apparition de vergetures alors que je suis tout sec, jamais fait de muscu)…

    Je suis passé par de la médecine quasi expérimentale chez un fisiothérapeuthe à Barcelone qui s’est occupé de quelques stars du BarÇa et du Milan AC…
    Bref, après une vintaine de séances d’ultrasons, laser, courants électriques, il a réussi à en venir à bout…

    4 ans après, alors que je ne joue plus au tennis, une douleur est revenue après une utilisation ultra intensive de cette p…… de souris (plus de 10h/jour pendant 2 mois), avec beaucoup de clic central + molette (logiciel de 3D). Bon d’accord, j’ai abusé…

    Ma recette aujourd’hui pour éviter que cela ne revienne trop fort :
    – éduquer ma main gauche a la souris…

    OU

    – utilisation d’une tablette graphique -Bamboo WACOM- (vous verrez avec vos enfants que cela est bien plus intuitif qu’une souris !!!)
    http://www.wacom.com/fr-fr/fr

    – utilisation du logiciel AutoHotKey pour faire les clics main gauche sur le clavier (personalisable):
    http://www.commentcamarche.net/download/telecharger-34056661-autohotkey#q=autohotkey&cur=1&url=%2F

    ma config :
    fleche gauche = double click (le bonheur !)
    fleche haut/bas = roulette haut/bas
    fleche droite = clic droit
    touche 0 = clic central

    je ne fais plus que des mouvements de bras main droite, sans aucun clic, même en CAO !

    Bon courage !

    • Stéphane says:

      Merci de votre avis complet !

    • Dominic Bouffard says:

      Bonjour,

      C’est trop copier collé avec mon problème et en plus l’utilisation de même logiciel et le elbow Tennis. J’aurais pas pu trouver mieux. Ça fait 20 ans que je traîne cette souffrance. Je vais essayer tous tes truc! J’avais déjà commencé la souri de la main gauche puisque c’est vraiment rendu atroce, j’ai de la difficulté à prendre ma tasse de café
      Merci à toi!

  11. Yan says:

    Exclent site, bourré d’infos, juste 2 remarques :
    il manque les dates auquels ont été listés les produits, (2010? 2014?)
    et je ne vois mention nulle part des reposes-poignets pour clavier ou souris, est-ce un oubli ou sont-ils jugés peu utiles ?

    • Stéphane says:

      Bonjour, j’essaierai de mettre les dates, mais les produits ne changent pas si vite au cours du temps ou je précise le modèle ! Pour les repose poignents ce que j’ai lu dans mes recherches c’est qu’ils surélèvent trop le poignet ce qui fait que la main doit redescendre pour atteindre le clavier derrière et donc le poignet est cassé. Mieux vaut un clavier le plus plat possible. Cela dit cela dépend de votre matériel actuel, si vous voyez que votre poignet est cassé vers le bas alors un repose-poignets peut aider.

  12. Philip says:

    Madame, Monsieur, vous parlez de syndrome et des conséquences, ce qui nous interesse ce serai plutôt le remède ou la solution, comment soigner cette douleur interne dans l’épaule..j’ai essayé les patch de Flector Diclofénac appliqué sur le dessus de l’épaule, c’est pas mal..mais quelle autre solution durable…Merci..

  13. Virginie says:

    Bonjour,

    Je souffre moi m de cette M…. là depuis 2,5 ans!! Je ne travaille plus depuis 1,5 ans car là où j’habite (pays-bas) c’est reconnu maladie pro et bien connu de tous! Le terme générique est RSI (repetitive stain injury) et plus précisément muisarm (souris bras). Après 2,5 ans de galère j’ai enfin trouvé un traitement qui m’aide bcp dans la vie de ts les jours (je viens d’avoir un bébé!!). Par contre l’ordi / ipad / écriture, y a du mieux ms c loin d’être parfait. Je vs mets le lien ci-dessous :

    http://www.rsi-kliniek.nl/vacuumtherapie/behandeling

    Le dr qui a inventé ça (la technologie vient d’allemagne) m’a expliqué que les vaisseaux sanguins entre les cellules des muscles sont comprimés du fait des muscles super tendus et en crampe perpétuelle. Le sang ne circule plus et l’acide lactique reste bloqué. Je précise que moi c’est le bras qui me fai(sai)t souffrir. Dc pr les tâches du quotidien ça va bcp mieux, je peux porter ma fille, la changer, porter les courses etc sans douleur. Par contre ça reste fragile car à chq fois que je mets mon bras en tension (ipad / écriture / conduire) ça me provoque à nouveau une gêne (qui part au bout de qq heures). J’ai commencé ce traitement fin janv 2014… En 3 séances c t déjà le jour et la nuit!!!
    En France, ils n’ont rien compris, il me parle encore de tendinite alors que ça n’a rien à voir (j’ai passé ts les exams possibles!!!). C’est très méconnu…

    Bon courage à ts! :-)

    • Stéphane says:

      RSI = TMS (Troubles musculuo-squelettiques) en français, on connaît quand même ça. Mais c’est vrai que j’ai moi-même fait l’expérience d’un médecin qui diagnostiquait une tendinite classique et ne savait pas comment la traiter. Sinon quel était votre métier ? Les TMS sont aussi reconnus comme maladie pro en France mais cela dépend dans quel domaine.

    • lordgotham says:

      bonjour

      je suis tout a fait d’accord avec ce que vous dites
      j’essaye d’expliquer au medecins que j’ai toujours les doigt froid et que c’est surement lié a un probleme de circulation mais tout le monde s’en fou…
      je crack reelement en france (gironde) ils ne connaissent que le canal carpien on dirait
      c’est insupportable…
      je ne tient plus je suis epuisé moralement et physiquement
      je ne parle pas allemand et ne connais personne en allemagne sinon je crois que j’essayerai tellement je suis a bout

  14. Bazile says:

    Après des années de soufrances et un arrêt maladie toujours en cours depuis 1 an et demis, le diag a été posé par un rhumato qui ne suivait pas la mode des diag de fybromialgie. Les brulures dans la face interne des poignets et avant bras viennent de la loge cervico-thoraco-brachial :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_du_d%C3%A9fil%C3%A9_thoracobrachial

    J’espere que ça pourra aider quelque uns d’entre vous.

    Courage !!

  15. Artyom_05 says:

    Bonjour,
    Le Syndrome de la souris est que chez certaines personnes qui souffre de problèmes d’articulation, ça doit faire plusieurs années que je joue sur pc à un niveau élevé, mais ces syndrome ne se produisent pas chez moi…

  16. lordgotham says:

    Bonsoir, je suis informaticien et pour ma part ça fait déjà plus de 5 ans que je souffre,j’ai consulté un bon nombre de médecins, kiné, ostéopathe et autre spécialistes…aucuns d’entre eux ne me prend au sérieux lorsque je parle de ce syndrome de la souris…
    Je tiens à préciser que j’ai déjà essayer les aménagements de poste, notamment l’utilisation de la main gauche mais à présent ce sont mes 2 mains qui sont douloureuses rendant ma vie difficile et insupportable
    les gestes de la vie quotidiennes écrire, ouvrir une bouteille… Etc deviennent de plus en plus impossibles…. De plus ça se répercute sur mon moral et je ne sais plus quoi faire !!!!
    La seule chose qui me soulage mais uniquement sur le moment c’est lorsque je passe mes mains sous l’eau très chaude…
    Plusieurs questions me viennent en tete:
    L’electromyogramme décèle t-il ce syndrome ? Qu’en est-il des irm, radio, échographie ?
    La chiropractie peut elle solutionner le problème ?
    Connaissez vous un médecin spécialiste ou non qui pourrait enfin m’aider à me diagnostiquer sur Bordeaux ?
    Savez vous comment ça se passe si on déclaré le syndrome en maladie professionnelle ? Si oui pouvez vous m’éclairer svp ?
    Merci par avance pour votre réponse
    Ps:mes douleurs étant trop intenses c’est ma conjointe qui tape sur le clavier ce texte…

    • Stéphane says:

      Bonjour,
      je suis désolé d’apprendre votre situation. Je n’ai malheureusement pas de réponse à vos questions, comme je le dis ci-dessus je suis juste un particulier comme vous qui a créé un site web pour rassembler l’info.
      Si les médecins connaissent rarement le syndrome de la souris, ils connaissent tout de même les TMS liés à d’autres activités, comme la musique ou le sport. Peut-être donc que vous devriez orienter vos recherches par là, essayer de trouver un médecin spécialisé TMS sport, TMS musique… Peut-être également à l’étranger (chercher “RSI physician” ou quelque chose comme ça) ? Bonnes chances dans vos recherches, et n’hésitez pas à nous informer si vous trouvez quelque chose.

      • lordgotham says:

        bonjour

        toujoours pas d’amelioration mes deux mains me font tres mal et lorsque je suis en crise j’ai du mal a tenir des objets, ou vis des vis, utiliser une perceuse , conduire… ect…
        je n’ai trouver aucun medecin competant sur bordeaux, ce qui me semble assez impossible…, si quelqu’un en connait un sur bordeaux je serais tres interressé

        merci merci de votre aide…;

        • lordgotham says:

          j’ai oublié de dire que j’ai les doigt tres tres froids, est ce que vous avez ce probleme aussi??

          merci

        • Flo says:

          Aucun sur Bordeaux?
          Mince alors, je dois avoir (relativement) de la chance, car mon médecin du travail l’a pris au sérieux dès le début. Il a écrit à mon généraliste, s’est renseigné pour trouver des solutions, m’a envoyé un ergonome (ma position était déjà bonne…).
          La kiné m’a bien aidé, l’arrêt maladie aussi, j’ai demandé un passage à temps partiel car je n’en pouvais plus. J’ai aussi un aménagement de poste, mais ça fait 6 mois que j’attends que mon employeur me fournisse un matériel (roller mouse). Malheureusement, ce n’est pas reconnu comme maladie professionnelle (sinon j’aurais pu demander un temps partiel thérapeutique).
          Enfin, au début on m’a conseillé de mettre du froid sur le bras. Mais j’ai remarqué qu’en prévention il fallait au contraire éviter d’avoir froid au niveau des bras (sur l’ordinateur mais aussi en faisant la vaisselle, le jardinage, etc…)

          • Lord says:

            Bonjour
            Et merci
            Ah oui moi le froid c’est pire.. J’avais lu ça mais ça me faisait plus mal le froid le seul truc qui me fait du bien c’est l’ai chaude
            Du coup tu as perdu beaucoup d’argent au niveau du salaire je suppose..
            Tu as été en arrêt maladie combien de temps ?
            Moi j’ai eu trois mois c’était presque parti mais 20 minute après c’est revenu
            Je suis Étonné que tu es pas pu être reconnu car moi je veux à tout prix être reconnu comme maladie professionnel sinon tu perd trop d’argent

            Merci

    • Arnold says:

      Bonjour, j’ai le même problème que toi, j’ai des douleurs dans les deux mains depuis maintenant trois ans, et je ne peux presque plus les utiliser. Tout comme toi, tout mouvement, que ce soit sur le clavier, sur la souris, ou le fait de conduire ainsi que les tâches de la vie quotidienne me font très mal. Aujourd’hui je fais tout par reconnaissance vocale, mais je dois quand même les utiliser pour faire certains clics pour naviguer sur le Web et ça me fait très mal.
      Je suis épuisé par la douleur, tout comme toi. J’ai 24 ans, je viens de terminer mes études en marketing.
      Je viens d’obtenir la reconnaissance de travailleur handicapé très récemment,
      les médecins ne trouvent pas ce que j’ai, après 1 t d’examens effectués depuis maintenant trois ans, sur toutes les parties de mon corps, les médecins ne sachant pas me dirigent vers des douleurs neuropathiques. Il n’y a malheureusement pas de traitement.
      J’ai déjà essayé l’acupuncture, ainsi que les électrodes mais la douleur reste la même, seuls les exercices de méditation ne permettent de faire descendre un petit peu ma douleur.
      Tu es la première personne qui semble avoir les mêmes symptômes que moi, je suis également sur Bordeaux, j’aimerais vraiment que l’on puisse se rencontrer. Voici mon numéro, tu peux m’appeler pour qu’on en parle. Évidemment cette douleur rend très seul, donc ça pourrait être agréable de parler à quelqu’un qui ressent la même chose.
      Voici mon numéro, 06 61 81 49 27. Si je ne réponds pas tu peux me laisser un message.

      • Lord says:

        Bonjour
        Vous êtes passé par quel médecin pour obtenir la reconnaissance de travailleur handicapé svp
        Quels sont les avantages.

        Merci d’avance

  17. led watts says:

    Ah le syndrome du souris, ah mes débuts dans l’informatique, avec mes souris et ma navigation.

  18. LM says:

    J’ai changé de boulot et travaille toute la journée sur un ordi, à écrire des textes, concevoir des fiches info, etc. Conséquences : une douleur qui va du cou au bras, en passant par l’épaule droite. En cherchant dans mes activités ce qui pourrait l’avoir provoqué, je ne vois que l’usage intensif de la souris (travail sur écrans multiples, avec glissement des fichiers d’un écran à l’autre, copier-coller, etc. Je suis “heureux” de constater que je ne suis pas le seul et que je ne l’ai pas inventé. Je vais suivre les divers conseils, voir un ostéopathe pour traiter les tensions, changer mes habitudes. A titre indicatif, la prise d’anti-inflammatoires, pendant une période très limitée, à réduit l’intensité de la douleur, m’a permis de me détendre et de pouvoir commencer à changer mes habitudes gestuelles.Bon courage à toutes les victimes !

    • Stéphane says:

      merci du témoignage, n’hésitez pas à revenir pour dire quels conseils vous ont les plus aidé.

      • LM says:

        Bonjour Stéphane,
        J’ai vu mon ostéopathe, qui est un peu magicienne (beaucoup d’expérience et de formation). Elle confirme que c’est la souris qui est responsable de mes douleurs. Elle a repéré une côte coincée, des vertèbres cervicales et dorsales en pagaille, des tensions musculaires inhabituelles, le tout en interaction. Elle a pu débloquer une partie mais m’a annoncé que cela ne servirait à rien si je ne changeais pas les positions de travail. Elle confirme aussi que la souris classique et le pc – surtout portable – sont de véritables nuisances au niveau santé. Pour l’instant, je travaille à rythme réduit, dans des positions bizarres (les pieds sur la table, le pc sur les genoux, les coudes sur les accoudoirs, ou affalé dans un fauteuil…). J’emploie le pad et je recherche un maximum d’infos sur les raccourcis claviers. J’ai commandé un trackball pour encore réduire les mouvements. Il faut dire que je suis motivé, je suis aussi musicien et j’ai peur que cela ne m’atteigne à un point tel que je doive arrêter de jouer (jusqu’ici, les gestes étant différents, les postures aussi, cela passe). Même m’asseoir à table pour manger fait mal. M’asseoir classiquement à mon poste de travail : je ne tiens pas 5 minutes. Même le poids de mon bras, debout, fait mal !Si mes solutions fonctionnent, je communiquerai aux internautes ce qui a fonctionné pour moi (chaque cas est particulier…)

  19. LM says:

    J’ai reçu le trackball logitech. Intéressant comme gadget : on peut l’employer de toutes sortes de manières : sur la cuisse tenu en oblique pour une position plus naturelle, pouce vers le haut (vive le sans fil)…et même de la main gauche, ma position préférée pour l’instant : je complète son usage avec les raccourcis clavier et le pad-souris du pc pour cliquer. A la main gauche, je peux diriger la balle avec plusieurs doigts joints. C’est précis et confortable. Je me suis très vite habitué. Je peux ainsi laisser le bras droit se reposer; le clavier me pose moins de problème que la souris. On verra ce que cela donnera d’ici quelque temps.

  20. LM says:

    Quelques nouvelles : cela ne se guérit pas en deux jours, malgré tout mes efforts pour limiter les dégâts. J’utilise tous les moyens possibles pour améliorer l’ergonomie de mon poste de travail, j’ai diminué la quantité de travail sur écran, etc. Cela va tout tout doucement mieux, en grignotant jour après jour. Honnêtement, l’idéal serait de ne plus approcher d’un pc pendant un bon bout de temps !

    • lordgotham says:

      bonjour
      pour ma par ca ne va pas mieux le seul truc c’est le repos bien que je me suis apercu qu’apres un repos d’une ou deux semaine la reprise est encore plus laborieuse

  21. It’s an ideal way to reevaluate your life and strengthen vigorousness.
    By the end of first day you can have lightly steamed veggies.
    It is based on the theory of balance and wholeness of the universe and the body.

  22. Amandine says:

    Quelles solutions pour un problème au petit doigt (qui est dans le vide, non soutenu par la souris toujours conçue pour ne supporter que l’index et le majeur, sur les 2 boutons du dessus…) ?
    Aucune souris “ergonomique” ne présente une surface suffisamment large pour soutenir à la même hauteur les 4 doigts du haut…

  23. Flo says:

    Je suis surprise que vous ne conseilliez pas d’aller voir un médecin. Et pour les salariés, surtout d’aller voir le médecin du travail (on peut demander un rendez-vous). Plus ils auront de cas, plus ils nous prendront au sérieux. Et malgré tout, il y en a qui se bougent et qui se renseignent. Ou qui envoient chez le kiné, ce qui est bien aussi.

    • lordgotham says:

      pfff parlons en des medecins
      pour ma part aucun ne trouve de solution a part me dire:
      je ne sais pas quoi faire, changer de metier

      ou le rhumathologue de la medecine du travail m’a dit: je peux vous mettre inapte si vous voulez!!!!! je ne veux pas etre inapte je veux etre soigné

      j’ai mal tout le temps
      lorsque je conduit, lorsque je fais du velo, mettre les mains dans mes poches , utiliser un tournevis, ect…. je continue a travailler mais ca s’agrave malgre tout!!!!
      quand a mon responsable le seul truc qu’il m’a dit c’est: si tu as mal au mains je peut rien faire pour toi on pourra pas te garder

      je me suis renseigné la medecine du travail et le chsct m’a bien fait comprendre que si j’avais mal il vaut mieux que je ne dise rien car ils pourront me viré facilement ( mutation , ou pas de poste adapter forcement pour un informaticien…… )
      ils vont pas me proposer de devinir chef de chantier, electricien ou autre

      • Ken shiro says:

        Ta passé un IRM voir si t’avais pas un kyste intra articulaire ?
        Les échographies ne le détecte pas car ce n’est pas en surface.

  24. Kenshiro says:

    Bonjour je souffre également d’un syndrome de la souris depuis maintenant 10 mois. La douleur est localisée au niveau du poignet et irradie dans tout l’avant-bras dès que j’utilise la souris.

    les médecins diagnostiquent une simple tendinite et les radios/echographie montre juste qu’une inflammation et bien présente…
    la seule chose que me propose les généraliste, c’est du repos… c’est sur le repos aide à calmer les douleurs mais elle reviennent dès que j’utilise de nouveau le PC pour le travail. les kiné quant à eux, se bornent a faire de l’électrothérapie et les ultrasons standard ce qui ne m’aide pas non plus.
    Et le rhumatoïde est juste bon à proposer des infiltrations ce qui ne m’a pas plus soigné que le reste.

    Petit conseil à ceux qui souffrent comme moi essayer de faire acheter par votre employeur Une roller mouse, ce n’est pas la solution miracle mais ça aide quand même un peu par rapport à une souris standard.

    Qq’un ici a-t-il déjà essayer la mésothérapie où les injection de plaquette PCR j’ai lu sur différents sites que ça avait aidé certaines personnes?

    • lordgotham says:

      bonjour

      justement je voulais testé la mesotherapie mais j’ai pas essaye
      mon medecin traitant est mesoterapeute mais il n’a jamais essayé de soigné ca et il n’avait pas l’air tres chaud pour essayé
      j’aimerai bien que quelqu’un ayant tester nous fasse un retour :o)

  25. Moi, j’ai des kystes sous le bras droit (celui de la souris), à hauteur du poignet. J’envisage l’achat d’une souris ergonomique pour voir si ça s’améliore car sinon, c’est la chirurgie…

  26. Danielle Grenier says:

    Super document pour les renseignements !
    Dessinatrice depuis plus de 17 ans avec Autocad et autres logiciels de dessin, je peux vous témoigner que si j’avais été sensibilisé au symptôme d’un TMS, j’aurais consulté mon médecin de famille bien avant. Ça fait près de 3 ans que j’ai eu une tendinite de l’épaule droite, avec capsulite + Un syndrome douloureux complexe régional (RDRC).

  27. Kik says:

    J ai des douleurs dans le metit doigt et l annulaire ainsi que le metabet la tranche de la main/poignet (droite de la main droite) est ce sue cela correspond aux symptomes car on j ai eu different diagnostique comme tendinite au poignet , probleme avec le nerf. Ubitale ou entorses a repetition ou fracture du doigt (une veille tache d une ancienne fracture a l ilage lol) et j aimerais pouvoir y voir plus clair et trouver des parades car ces diuleurs venaient de tps el tps 1 ou deux jours par semaine mais desormais c est tous les jours malgres des antiinflammatoires des anti douleurs et l essaie de plusieurs type d attel ou ortheses .

    En vous remerciant par avance de votre aide .

    Cordialement

    Cedric

    • Claveek says:

      Bonjour Cédric,
      Attention au froid qui force la main à réduire la microcirculation pour limiter les pertes de chaleur du corps. Tu peux porter un gant Touchpad lorsque tu utilises ton ordinateur, ou utiliser une crème chauffante aux plantes (attention quand même aux éventuelles réactions allergiques).
      Cordialement.

  28. kawtar says:

    Bonsoir
    A propos des syndromes de la souris dont je souffre énormément car j’utilise l ordinateur dans mon travail depuis plus d’une vingtaine d’année (cinq heures par jour d’une manière très accélérée et sans repos) , est ce que la douleur peut éteindre la poitrine car je souffre aussi du côté droit de ma poitrine? et est ce que les anti-inflamatoires peuvent apaiser les douleurs?
    Merci infiniment pour cet intéressant document.

    C O R D I A L E M E N T

  29. Léa says:

    Bonjour!
    Merci beaucoup pour vos informations.
    Après 42 ans de travail avec un ordinateur 8 heures par jour, dans la dernière année, j’avais des douleurs, les bouts des doigts gelaient facilement et souvent ankilosés jusqu’à ce qu’un nerf sorte entre mon pouce et mon index et à l’intérieur de ma paume avec petite boule dure en prime avec comme des petits chocs électriques; à ce jour, je ne peux plus pratiquement plus utiliser ma main et ce, même pour conduire, j’essaie de travailler avec l’autre mais celle-ci commence aussi à avoir des problèmes, cela me ralentit énormément dans mon travail.
    On me prescrit des antidépresseurs et je vous rassure, je n’ai pas d’idées noires et aucun signe de dépression même plutôt joyeuse malgré tout. Je consulte kiné, ostéo chaque semaine ce qui m’aide beaucoup mais pas entièrement. J’hésite à débuter les medicaments, il me semble que l’on pourrait essayer autre chose avant non ? Surtout que l’heure de la retraite arrive l’an prochain.
    Merci de votre attention!

  30. If you desire to increase your experience just keep visiting this web page and be updated
    with the most recent news update posted here.

Laisser un commentaire

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*